Quel est le salaire d’un éducateur canin ?

Voilà plus de 10 ans que j’exerce la profession d’éducateur canin et je constate que de plus en plus de jeunes sont attirés par la profession de dresseur de chiens (contact quotidien avec les animaux et avec les maîtres, vie en plein air, liberté, autonomie,..). Mes stagiaires du CFA de Gramat (Lot) ou les jeunes ados qui accompagnent mes clients me posent fréquemment la question

« Quel est ton salaire ? »

Ce à quoi je leur réponds qu’il est très rare de trouver un éducateur canin salarié d’une entreprise (*). En effet, cette profession comporte presque exclusivement des personnes installées à leur compte en tant que travailleur indépendant, ce qui est mon cas.

Note (*) : Ne pas confondre l’éducateur canin (qui éduque aussi bien le maître que le chien) avec le Maitre-chien qui exerce une profession en tandem avec son compagnon. Contrairement aux éducateurs qui ont le statut de travailleur indépendant, les maitres-chiens sont salariés pour la plupart et perçoivent une rémunération de leur employeur (Police, Gendarmerie, Douane, Entreprise de sécurité privée,..). Selon le site du CIDJ (Centre d’Information et de Documentation Jeunesse), le salaire moyen net d’un maitre-chien serait compris entre 1 118€ et 1 500€ (données 2009).

Un éducateur canin a le statut de Chef d’exploitation et dépend de la MSA (Mutualité Sociale Agricole) pour la couverture sociale et la retraite.

J’explique à mes jeunes interlocuteurs que mes revenus sont essentiellement liés à la perception des montants forfaitaires que je facture à mes clients.

En Haute-Garonne, les tarifs pratiqués en éducation canine sont en moyenne de l’ordre de 200€ pour 5 séances de 1 heure. Cela fait un revenu horaire moyen de 40€.

Si un éducateur canin arrivait à travailler 150h par mois, son revenu mensuel brut serait donc de 150*40= 6000€. Cela serait parfait, mais…

La première difficulté est d’arriver à caser 150h dans un mois !

Il y a d’abord les mois creux comme Décembre (Noël, fêtes de fin d’année) ou Juillet et Aout (Vacances d’été) où la clientèle …n’est tout simplement pas disponible!

Il y a ensuite la difficulté à trouver des clients qui soient libres dès 8:00 le matin. Bien trop souvent le seul jour disponible pour bon nombre de mes interlocuteurs …est la journée du Samedi !

Comment arriver à caser 150h en 4 samedis par mois ? Mission impossible !

Et la 2ème difficulté …c’est de trouver des clients !

Arriver à trouver des clients en éducation canine et un vrai parcours du combattant. Vous aurez beau être listé sur différents annuaires (Pages jaunes, Liste des professionnels de votre commune, Annuaires thématiques …), vous aurez beau disposer d’un site performant et être n°1 sur Google dans votre région, cela ne vous garantira par de trouver une clientèle suffisante pour remplir votre agenda de rdv.

A titre personnel, je suis surpris de constater qu’une publicité sous forme de prospectus chez les commerçants et/ou de petites annonces dans les journaux locaux m’amène systématiquement une nouvelle clientèle.

D’où ma conclusion :

« Faire appel à un éducateur canin n’est tout simplement pas rentré dans les mœurs, tout du moins dans la région toulousaine ! «

En effet, c’est en voyant mon dépliant chez le boulanger ou chez un commerçant local, que les maîtres en difficulté avec leur chien pensent à prendre rendez-vous pour une séance d’évaluation gratuite.

Je suis pourtant bien listé dans les pages jaunes professionnelles et mon site : educateurcanin.fr se positionne généralement en première position sur les moteurs de recherche : Google ou autres.

Oui mais voilà, autant il est évident pour un toulousain de chercher un serrurier sur l’annuaire ou sur Internet, autant il est encore peu fréquent d’avoir le réflexe de lancer ce type de recherche …pour faire appel à un éducateur canin !

Alors, avec toutes ces difficultés, combien gagne en final un dresseur de chien ?

Faire de la publicité localement est donc indispensable à la recherche d’une clientèle. Mais si vous passez votre temps à faire de la publicité, vous ne pouvez pas dispenser des cours d’éducation en même temps.

Le lieu géographique où vous exercez, ainsi que le nombre de vos concurrents aura également une incidence sur le nombre de vos prospects.

Je ne sais pas combien gagne mes confrères, mais à titre personnel, j’arrive à atteindre le SMIC seulement quelques mois dans l’année. Ne choisissez donc pas cette profession d’éducateur canin pour faire fortune, …choisissez-la avant tout par passion !