Quelle formation suivre pour dresser les chiens ?

Dans le langage courant, il n’est pas rare de confondre dressage et éducation canine. Les enfants ou jeunes ados qui accompagnent mes clients et qui me voient travailler au quotidien me demandent souvent :

« Comment as-tu fait pour devenir un dresseur de chien? »

Ce à quoi je leur réponds immanquablement que je ne suis pas un dresseur de chien mais un éducateur du couple (maître + chien) et qu’ « éduquer » et « dresser » n’est pas tout à fait la même chose.

Si c’est le métier d’éducateur qui vous intéresse, alors reportez-vous à l’article où j’indique les diverses formations disponibles pour éduquer votre chien (BP Educateur canin, Diplômes privés, Certificat de Capacité).

Mais si c’est bien le dressage qui vous attire, alors, c’est un peu comme l’enseignement de spécialités chez les humains : il existe autant de type de formation que de spécialisations de dressage (chiens d’aveugle, chiens de chasse, cinéma, police, gendarmerie, cavage,..). Nous allons passer en revue les principales d’entre elles.

Comment devenir dresseur de chiens d’aveugle ?

Le logo de la FFAC, la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles
Logo de la FFAC

C’est certainement la profession la plus attachante, celle qui fait rêver le plus de jeunes en recherche d’un métier valorisant : qu’il est touchant en effet de voir un chien (généralement un labrador) guider son maitre malvoyant à travers rues, ruelles  et carrefours.

Mais sachez que cette profession est pour le moins confidentielle : il n’est formé qu’une dizaine d’élèves par an !

C’est la FFAC (Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles) qui a la charge de piloter l’enseignement de 4 ans sanctionné par le titre d’éducateur de chiens guides d’aveugles. Le recrutement se fait au niveau IV (Bac général, technique ou pro, Brevet Professionnel ou Technique,..)

Comment devenir dresseur de chiens de police ?

Le logo de la CNFUC, le Centre National de Formation des Unités Cynotechniques de la police nationale
Logo du CNFUC

Les malveillances en tous genres et risques d’attentats étant en augmentation, le chien policier, parfois appelé chien d’intervention, est de plus en plus utilisé par la Police, la Gendarmerie et les Douanes. Mais on le trouve également au sein de brigades canines des polices municipales des grandes villes, tout comme au sein de sociétés de surveillance privée, un secteur également en forte croissance.

Ce sont surtout des bergers belges dits malinois qui sont utilisés pour diverses tâches, comme la défense et le sauvetage, mais de plus en plus fréquemment pour la recherche d’explosifs, de stupéfiants, ou autres produits illégaux comme des hormones illicites.

C’est le  CNFUC  (Centre National de Formation des Unités Cynotechniques de la police nationale qui dresse ces chiens de policiers et éduque leurs maîtres, que l’on appelle des maîtres-chiens.

L’école est située à Cannes-Ecluse, dans la région parisienne et forme avec les 12 centres régionaux décentralisés qui lui sont rattachés, de l’ordre de 130 policiers par an.

Seul problème : pour pouvoir intégrer le CNFUC, il faut être policier titulaire et avoir 2 ans d’expérience.

Comment devenir dresseur de chiens d’avalanche ?

Logo de l’ANENA, l’Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches
Logo de l’ANENA

Si vous êtes un montagnard aguerri avec une très bonne pratique du ski, alors pourquoi ne pas essayer d’obtenir un Brevet national de maître-chien d’avalanches ?

Ce brevet est délivré par le Ministère de l’Intérieur, via sa Direction de la Défense et de la Sécurité Civile.

C’est l’ANENA, l’Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches qui accueille chaque année une vingtaine de stagiaires aux Deux Alpes en Isère.

L’inscription au  stage de 11 jours nécessite des prérequis importants (pratique du ski, connaissance de la montagne, autonomie en milieu hostile,..), ainsi qu’une préformation exigeante.

De plus, inutile de vous préciser que vous devez disposer d’une excellente condition physique pour pratiquer ce métier qui s’exerce dans des conditions climatiques souvent extrême à la fois pour le maître et  le chien. Mais quel suspens lorsque votre Berger Allemand ou votre Malinois récemment dressé, se met subitement à remuer la queue et à gratter  frénétiquement sous une coulée de neige: vous savez alors que vous allez pouvoir sauver une vie avec l’aide de l’équipe qui vous accompagne !

Comment devenir dresseur de chien de chasse ?

Tous les chiens ne sont pas adaptés à tous les types de chasse. Depuis les temps immémoriaux, les sélections effectuées par les chasseurs ont conduit à diverses familles de chiens de chasse, appelées Groupes selon le classement de la FCI (*). C’est ainsi que le Groupe 3 des terriers (comme le Border ou le Welsh) est spécialisé dans la chasse aux renards alors que les chiens du Groupe 7 (Épagneuls, Setters, Braques, Korthals,..) excellent quant à eux à la chasse aux oiseaux… en se mettant à l’arrêt devant les volatiles !

Note (*) : Installée en Belgique, la FCI est la Fédération Cynologique Internationale, une association sans but lucratif qui fait la promotion et défend les races canines.

Dresser un chien du Groupe 3 à déloger un renard tapi dans son terrier n’a pas grand-chose à voir avec les techniques à mettre en œuvre pour maintenir un chien du Groupe 7… immobile devant un perdreau prêt à prendre son envol !

Vous avez compris qu’il y avait autant de modalités de dressage que de type de chasse pratiquées. Inutile de chercher un centre de formation public pour ces types de prestation.

Si le métier de dresseur de chien de chasse vous attire, vous allez devoir faire des recherches sur Internet pour trouver un tuteur (ancien chasseur, garde-chasse,..) qui sera prêt à vous former en situation réelle.

Les autres chiens d’utilité (chien de berger, chien truffier, chien d’attelage, chien de cinéma,…), comment les dresser ?

La diversité des missions confiées à nos compagnons à 4 pattes et quasi sans limite. De la recherche de truffe dans le Quercy à la traction d’un attelage de traineau dans le grand Nord,  en passant par la réalisation d’un numéro de cirque aux établissements Bouglione ou une simple participation comme acteur canin dans un film pour la télévision ou le cinéma, les besoins en prestations « Chien + Maître » sont très hétéroclites et peu nombreux.

Si le dressage canin ‘utilitaire’ vous attire néanmoins, alors, comme pour les chiens de chasse, vous allez devoir prendre votre bâton de Pèlerin et trouver un tuteur qui sera prêt à vous former et à vous transmettre …ses petits secrets ! Ce tuteur étant déniché, vous allez devoir vous armer de beaucoup de patience pour travailler, jour après jour, vos exercices de training et arriver enfin à un résultat acceptable qui fera votre joie, tout comme celle de votre compagnon !

Conclusion sur le dressage canin

Contrairement à l’éducateur canin qui se consacre à éduquer le couple Chien + Maître, le dresseur se consacre exclusivement au dressage de son compagnon. Devenir un dresseur de chien n’est pas un métier facile car il y a un grand nombre de spécialités (aveugle, avalanche, chasse,..) et peu de débouchés, même dans la famille la plus recherchée, celle des chiens policiers ou chiens de garde. Mais si vous recherchez une relation privilégiée avec votre compagnon et si vous êtes préparé à vivre au quotidien avec celui-ci, alors c’est très certainement une profession à explorer.