Quelles sont les vaccinations à effectuer chez le chiot et chez le chien pour le maintenir en bonne santé ?

Les vaccins protègent votre chien des principales maladies infectieuses ou virales qu’il pourrait contracter. Suite à ces injections, l’organisme de votre chien fabrique des anticorps qui lui seront fort utiles s’il venait à rencontrer par hasard ces maladies en question. Ne faites surtout pas l’impasse sur les vaccinations obligatoires, telles que la CHLRP et discutez avec votre vétérinaire des avantages/inconvénients des vaccinations facultatives.

A quel âge vacciner le chiot ?

L’idéal est de vacciner le chiot à partir de 2 mois
Vaccin à partir de 2 mois

Il ne faut pas vacciner un chiot avant deux mois car son système immunitaire n’est pas assez mature. Dès la naissance il utilise les anticorps de sa maman transmis par la lactation.

Peu à peu il va fabriquer ses propres anticorps et ainsi à deux mois, il sera prêt pour recevoir sa première injection.

Une deuxième injection devra être faite à trois mois.

Tous les vaccins se font donc  à partir de l’âge de deux mois, sauf celui pour la rage qui se réalise à partir de 3 mois.

Bien sûr, il ne faut pas oublier de faire un rappel tous les ans pour que les immunisations restent efficaces.

Et pensez à vacciner votre chien  âgé qui est plus vulnérable aux maladies.

L’effet du vaccin est-il immédiat chez le chiot/chien?

Non ! Il faut être vigilant car les vaccins ne sont efficaces, pour le chiot, que quinze jours après la deuxième injection.

Par contre, pour les chiens adultes, lorsqu’il s’agit du rappel annuel, l’efficacité du vaccin est immédiate.

Quels sont les vaccins obligatoires chez le chien ?

Les principaux vaccins obligatoires  sont réunis dans l’appellation « CHLRP » : maladie de carré, hépatite, leptospirose, rage et parvovirose.

La vaccination antirabique est obligatoire dans certaines circonstances :

  • si vous vous rendez dans un autre pays que la France,
  • si vous souhaitez participer à une exposition canine,
  • si vous souhaitez vous rendre dans un département contaminé,
  • si vous prévoyez de séjourner dans un camping,
  • si vous souhaitez mettre votre chien en pension….

Quels sont les vaccins facultatifs chez le chien ?

Si vous allez souvent au bois ou en plaine avec votre compagnon, sachez qu’il existe un vaccin contre la piroplasmose, maladie provoquée par les tiques. Bien qu’il ne soit pas réalisé de façon systématique par les vétérinaires, je vous recommande ce vaccin.

Il existe aussi un vaccin contre la toux du chenil qui se rencontre dans les élevages ou les chenils, et qui se traduit par une toux violente. Vous serez appelé à vacciner votre chien contre la toux du chenil si vous fréquentez les expositions ou si vous décidez de le placer en pension.

Il existe aussi un vaccin contre la leishmaniose canine.

Quelles sont les maladies couvertes par le vaccin CHLRP ?

Voici les principales maladies contre lesquelles votre animal sera protégé par la vaccination obligatoire CHLRP:

  • la rage ,
  • la maladie de Carré qui peut toucher tous les chiens quelque soit leur âge .Elle est très dangereuse pour votre compagnon, très contagieuse et peut entraîner la mort. Elle touche l’appareil respiratoire, entraînant infections, tremblements, vomissements et/ou des diarrhées,
  • la parvovirose qui est une maladie qui se rencontre surtout dans les chenils, refuges, animaleries, etc… Cette maladie s’attaque à l’appareil digestif du chien et entraîne des diarrhées virales hémorragiques. Le vaccin est donc essentiel dans la protection de cette maladie.
  • l’hépatite contagieuse canine (maladie de Rubarth) qui est très rare chez les chiens. Elle touche le foie des animaux et peut amener des problèmes oculaires définitifs.
  • la leptospirose qui est donnée par l’urine des rongeurs. Elle attaque le foie et les reins des animaux entraînant souvent le décès de votre compagnon.

Toutes les vaccinations de votre chien sont regroupées sur le passeport européen qui devient un document officiel. Il pourra vous être demandé par exemple pour justifier de la vaccination antirabique lorsque celle-ci est exigée, ou lors d’un contrôle de police si vous promenez un chien catégorisé sur la voie publique.

Bien sûr, pour que la vaccination soit encore plus efficace, n’oubliez pas de vermifuger votre chien ou chiot une semaine avant l’injection. Demander conseil à votre vétérinaire pour utiliser le vermifuge le mieux adapté à votre compagnon.

Avec ces quelques vaccins (CHLRP à 2 mois et rage à 3 mois) et recommandations diverses, vous devriez maintenir le plus longtemps possible votre compagnon à 4 pattes en bonne santé à vos côtés. Et dès l’âge de 4 mois, pensez à trouver un dresseur pour lui prodiguer ses premières leçons d’éducation canine.