Apprendre à son chien à marcher en laisse sans tirer

Vous souhaitez savoir comment apprendre à votre chien ou chiot à marcher tranquillement en laisse à vos cotés ? Il tire trop en laisse ou bien refuse d’avancer ?

Apprentissage de la marche en laisse
Pendant la marche en laisse, maître et chien doivent être détendus !

Voici quelques conseils qui vont pouvoir vous aider à faire cet apprentissage correctement, et à l’aide de méthodes douces et positives !


Pourquoi l’apprentissage de la marche en laisse est-il important ?

L’un des B.a.-ba de l’éducation d’un chien ou d’un chiot est de lui inculquer la marche en laisse.

En premier lieu pour des questions de sécurité : on n’a certainement pas envie de le voir s’échapper, traverser une route ou aller vers d’autres chiens sans qu’on ai pu s’assurer qu’il n’y avait aucun danger. De plus, si votre chien devient un gros gabarit en grandissant, il pourrait très bien vous faire tomber s’il n’a pas assimilé correctement la marche en laisse sans tirer.

Et ensuite pour des questions pratiques : dans certaines villes (comme Toulouse), certains lieux publics (forêts, plages…) ou pour les chiens de catégorie 1 et 2, la loi impose de tenir son chien en laisse.

Autant lui apprendre dès le plus jeune âge (3 mois), à marcher en laisse de manière détendue, pour ne pas que ballade rime avec débandade !


Collier, harnais, laisse, longe … Quel équipement choisir ?

Chiot se fait trainer en laisse
Le collier n’est peut-être pas l’idéal pour apprendre la marche en laisse !

Préférez toujours l’équipement le plus confortable pour votre chien pour lui apprendre la marche en laisse.

Les colliers étranglent les chiens et créent chez eux un réflexe d’opposition qui les incite à tirer. Pour apprendre la marche en laisse, ce n’est donc pas recommandé. Si vous n’avez que ça à disposition, utilisez un collier plat, mais surtout pas de collier étrangleur ou à pointes, qui vont étouffer et blesser votre chien.

Le must pour l’apprentissage de la marche en laisse, c’est le harnais ! Avec un harnais classique ou mieux d’éducation, la balade sera beaucoup plus agréable pour vous et votre chien. Pour choisir le bon harnais, consultez l’article dédié à ce sujet : collier et harnais : que choisir ?

Pour la laisse, pas de laisse à enrouleur, ou de longe au départ. On préférera utiliser une laisse courte, le but étant de lui apprendre à ne pas tirer. 

Si la laisse est trop longue, le chien ne se rendra pas compte de la différence entre laisse tendu = comportement non souhaité = aucune récompense, opposé à laisse détendue = comportement souhaité = récompense.



APPRENDRE LA MARCHE EN LAISSE : méthode en 5 étapes


Apprendre la marche en laisse à son chien

⚠️ Ne brusquez surtout pas votre chien lors de cet apprentissage : ne le forcez pas à avancer, ne donnez pas d’accoups avec la laisse et ne le grondez pas.

Dans le cas contraire, il pourrait associer la laisse à un élément négatif, et vous perdriez tous le bénéfice des entraînements effectués et mettrez du temps à regagner sa confiance. Restez zen et détendu, et suivez mes conseils !



LES CONSEILS DE VOTRE ÉDUCATEUR CANIN POUR RÉUSSIR L’APPRENTISSAGE


>> Faciliter au maximum l’exercice pour votre chien

Au départ, on va tout faire pour que l’exercice soit le plus simple possible pour votre toutou.

C’est l’un des principes fondamentaux de l’éducation en méthode douce : on renforce ainsi la confiance du chien en ses capacités à effectuer les exercices demandés.

Avant de commencer, laissez-le se dépenser, faire ses besoins, et évacuer toute l’excitation liée à la joie d’aller se promener ou de faire un exercice avec vous. Votre chien sera plus disponible et concentré.

Entraînez-vous au calme, dans un environnement sans la moindre distraction, comme dans votre salon par exemple. Vous pourrez changer d’environnement par la suite.

Vous devez décider à l’avance si votre chien doit marcher à votre gauche ou à votre droite. Le choix importe peu, mais ce qui est important c’est de ne pas en changer une fois la décision prise. Cela lui servira de repère et rendra l’apprentissage plus facile.

Sachez tout de même que la norme institutionnelle est le côté gauche. Donc si vous comptez faire des concours, de l’agility ou un autre sport canin, vous devrez respecter cette norme.

Prenez une petite réserve de friandises dans votre poche ou dans votre main, du coté opposé à celui choisi pour la marche du chien. Sinon il va forcément suivre la main qui tient la récompense au lieu de seulement se placer à coté de vous.


>> Récompenser très régulièrement

Le but étant de sélectionner l’attitude désirée en récompensant votre chien quand il l’exécute correctement : on cherche à ce qu’il marche du coté choisi, sans vous dépasser et laisse détendue.

Récompensez-le dès qu’il se retrouve dans cette position, même si c’est par hasard !

Le renforcement positif c’est ça : le chien va commencer à comprendre que si il marche calmement à coté de papa ou maman, il obtient quelque chose : friandise, félicitations, caresses… Et oui, pas si bête la bête !

Vous pouvez aussi le guider par votre gestuelle en tapotant par exemple sur la jambe pour lui indiquer de rester à coté. Ce sera plus rapide et efficace.


Une fois l’exercice acquis dans un contexte facile (maison), vous pouvez commencer à espacer les récompenses : tous les 5 ou 6 pas par exemple.

Dans un lieu exposé aux distractions, les récompenses devront être beaucoup plus nombreuses pour garder son attention et sa motivation.


>> Communiquer correctement et en douceur

N’hésitez pas à appeler gentiment votre chien par son nom en lui donnant l’ordre (« Titou, au pied ! »), à tapoter régulièrement sur votre jambe, et à le féliciter sans modération (« C’est biennnnnnnnnnn … ! + jambon »).

Cela permet aussi de continuer à capter son attention si l’exercice est un peu long pour lui.

Attention : il est inutile de dire « au pied » si votre chien est déjà dans la position souhaitée, on lui dira plutôt quand il s’en éloigne.

Si par exemple votre chien se met à sentir par terre tire dans la direction opposée ou s’il ne vous regarde plus, c’est le bon moment pour lui dire « au pied », pile lorsque vous changez de direction. Soyez prêt à le féliciter et le récompenser juste derrière.


>> Ménager votre compagnon

Pensez à faire des sessions courtes. Au delà de 15 minutes, le pouvoir de concentration d’un chien est épuisé. Pour un chiot, arrêtez l’exercice au bout de 5 minutes.

Il faut mieux faire des sessions courtes mais régulières, plutôt que des sessions trop longues qui pourraient devenir une souffrance pour l’animal.


>> Moduler progressivement la difficulté

Augmenter la difficulté des exercices progressivement, c’est très important.

Si vous commencez directement en plein milieu d’un parc à une heure de grande affluence, vous mettez la barre trop haut.

Souvenez-vous que le chien n’apprend que quand il est récompensé. Si il est trop distrait, il n’aura jamais juste, jamais de friandise et vous risquez de le décourager. C’est donc contre-productif.

Commencez chez vous, puis dans votre jardin. Plus tard, exercez-vous dans un parc quand il n’y a personne, puis à un horaire d’affluence, mais en vous tenant à l’écart de 100 mètres environ. Quand vous constatez qu’il est à l’aise et attentif dans ces situations, vous pourrez faire l’exercice en plein milieu des distractions (enfants, autres animaux).



Mon chien tire en laisse : quelles sont les solutions ?

Si vous avez suivi la méthode d’apprentissage, et que même en vous entrainant régulièrement votre chien tire toujours en laisse, il y a d’autres solutions qui peuvent vous aider (mais qui ne sont pas miraculeuses, hein ?).


1.Préférez un harnais d’éducation avec une attache au poitrail

Il aura ainsi moins de puissance pour tirer, sa force sera détournée.

Vous avez aussi la solution du Halti, un harnais positionné sur le museau du chien, qui lui fait pivoter la tête quand il tire (comme le licol d’un cheval). Mais personnellement, ce n’est pas ce que je recommande en premier.


2. Défoulez bien votre chien avant de faire une séance d’entrainement à la marche en laisse

Promenez-le pendant au moins 30 minutes avant de lui mettre la laisse. Après avoir senti les odeurs, fais ses besoins, et couru, il sera en bien meilleure condition pour écouter.

Ne faites pas non plus l’exercice après l’avoir nourri : il sera beaucoup moins attiré par les friandises si il a déjà le ventre plein (mais tout dépend de la gourmandise du chien !).


3. Changez régulièrement de direction

Pendant les exercices d’entraînement, si le chien tire, partez tranquillement en ligne droite dans la direction opposée, mais attention : sans tirer sur la laisse !

Emporté par la trajectoire de votre marche, le chien va naturellement se retrouver dans la bonne position.

Cela fait partir aussi de l’entrainement à lui faire faire : partir dans l’autre sens, faire des boucles, des demi-tours … On continue ainsi à capter son attention.

Profitez-en pour toujours le récompenser dès qu’il se retrouve à vos cotés.

Tout n’est qu’une question de répétition avec le renforcement positif. Si votre chien assimile qu’il est toujours encouragé quand il marche correctement à vos côtés, très vite, il ne voudra plus faire que ça !


4. Soyez patient et ne restez pas sur un échec.

Les chiens en fonction de leur âge et caractère apprennent plus ou moins rapidement.

Ce qui est important c’est la régularité de l’entrainement (sinon ils peuvent finir par oublier ce qu’ils ont appris) et le fait de ne pas compliquer l’exercice trop rapidement ni sauter les étapes.

N’ayez pas peur de redémarrer à la base et de vous entraîner de nouveau dans votre salon ou jardin, même si votre chien est un habitué des grands espaces.


Si vous rencontrez encore des difficultés, n’hésitez pas à contacter un éducateur canin !


Et si je veux apprendre à mon chien à marcher au pied, sans laisse ?

La technique pour apprendre la marche au pied sans laisse est exactement la même que pour lui apprendre à marcher en laisse.

La seule différence est la possibilité, que confronté à une distraction, le chien s’en aille. Au quel cas vous aurez besoin d’un bon rappel !

Vous trouverez plus d’informations dans l’article consacré à ce sujet.

Vous ne pourrez travailler la marche sans laisse qu’une fois la marche en laisse acquise. Ne brûlez donc pas les étapes !



DÉMONSTRATION VIDÉO DE L’APPRENTISSAGE DE LA MARCHE AU PIED EN LAISSE ET SANS LAISSE :



Facebooktwittermail