Quel collier ou harnais choisir pour mon chien ?

En général, l’équipement qu’on acquiert en premier pour son chiot ou chien adulte c’est la laisse et le collier, pour pouvoir se promener avec lui en toute quiétude. Les mentalités et les modes évoluant, il existe maintenant pléthore de colliers et harnais différents. Difficile de comprendre l’utilité et les spécificités de chacun.

Alors, comment faire le bon choix pour son chien et selon quel critères ?

Vous trouverez ici un classement des colliers et harnais les plus néfastes pour votre chien jusqu’à ceux les plus recommandés.


Les colliers à pointes

A l’origine, le collier à pointes était utilisé pour protéger la gorge des chiens des attaques de leurs congénères. Les pointes en métal étaient donc tournées vers l’extérieur.

Mais son utilisation a été détournée par des dresseurs de chiens peu concernés par le bien-être animal. Ils recommandaient donc d’utiliser le collier pointes tournées vers l’interieur, pour blesser le chien et le dissuader de tirer en laisse. Sans ce soucier des dégâts irréversibles (corporels et psychiques) que cela pourrait lui causer.

Ce n’est pas un outil d’éducation, mais bel et bien un outil de torture.

Le chien n’apprend pas du tout à marcher correctement en laisse, et à l’instant où il n’a plus ce collier, il recommencera à tirer.

A BANNIR DONC.


Les colliers étrangleurs et semi-étrangleurs

Le collier étrangleur aussi appelé aussi chaînette ou collier sanitaire, est constitué d’une chaine en métal passant dans un anneau, et se resserrant au fur et à mesure que le chien tire.

Contrairement aux vieilles croyances, il est totalement faux que le collier étrangleur empêche les chiens de tirer ou leur donne moins de force.

Son usage initial était de pouvoir tirer de petit coups secs, entrainant le resserrement du collier sur le cou du chien (coup de sonnette) et l’étranglant en conséquence.

Heureusement, il ne reste que très peu de dresseurs qui utilisent encore ce procédé. Mais si vous en rencontrez-un, vous saurez qu’il ne pratique pas l’éducation canine en méthode douce, c’est certain !

A BANNIR AUSSI !


Les colliers d’attache traditionnels ou colliers plats

Le collier traditionnel est déjà un matériel plus humain mais il comporte néanmoins des défauts bien réels.


N’étant pas étrangleur le fait de tirer des coups secs est moins grave pour la santé du chien (attention peu tout de même provoquer frictions et irritations).


Par contre pour l’obéissance , le chien ayant un réflexe d’opposition: plus vous tirez plus il tire à son tour.


Notez également que le fait de tirer régulièrement dessus entraine des blessures à l’homme : tendinite, déchirure musculaire, claquage musculaire, douleur, tension.


Je tiens à préciser que les chiens à museau court ont souvent la trachée plus fragile car plus courte pour cela ne jouez pas avec le feu prenez leur un harnais (boule dog français, boxer, bouledog américain, cavalier king charles, Shih-Tzu, carlin, dogue allemand et autre dogue de bordeaux pour ne citer qu’eux).

Je le conseille uniquement pour des chiens qui ne tirent pas, avec des maitres ne pouvant pas investir dans un harnais et qui s’engagent a ne pas tirer sur la laisse.
Attention tout de même à ne pas trop le serrer et optez plutôt pour une matière en cuir ou en nylon.


Les licous : le halti

Le Halti est une tentative d’imitation du licol que portent les chevaux.
Il se compose d’une bretelle en nylon de tour de coup et d’une bretelle de tour de museau.


Il permet de détourner le chien de son objectif lorsqu’il tire. En lui faisant tourner la tête, il perd ainsi son objectif de vue. Chez le chien, la tête étant motrice du corps, il est admis que où va la tête va le corps.

Moins dangereux que les colliers cités précédemment, il n’est tout de même pas sans risque.

Il est en effet contre-indiqué pour les chiens très vifs ou qui lors d’accélérations soudaines pourraient se tordre le coup.

De plus certains chiens vont s’inhiber complètement et rester immobile effrayé par la sensation , ou comme dit précédemment trop s’agiter et risquer de se blesser.

Bien que ce dernier fonctionne dans la plupart des cas, il peut présenter de gros défauts.

Premièrement, il vous rend dépendant de votre matériel.

Si vous n’avez pas pensé à le prendre sur vous, impossible de faire marcher le chien sans tirer.

De plus il ne fait rien pour apprendre a votre chien a marcher à côté de vous sans laisse.

C’est une solution facile de « triche » qui vous dispense d’apprendre vous même à votre chien.

Si vous rencontrez des difficultés, consultez la page dédiée à l’apprentissage de la marche en laisse ou contactez-moi.


Les harnais classique, dits « de sport »

Le harnais est, de large, l’instrument qui sera le plus inoffensif pour votre cher toutou. Il est désormais utilisé par quasi tous les professionnels de l’éducation canine.


Ici pas de risque pour sa gorge la pression est repartie sur l’ensemble de son corps.Il est la meilleur solution pour toute activité sportive type jogging ou canicross.


Le chien ne toussera pas, ne sera pas essoufflé cela rendra sa balade beaucoup plus agréable.Autres avantages non négligeable lors de son utilisation il est impossible à enlever et de plus certains sont munis d’une grosse poignée permettant d’attraper votre chien facilement si il vous échappe.

Il en existe différentes forme on à des harnais en forme de
x ou de y mais aussi les harnais dit norvégiens. Chacun à ses avantages et correspond à telle ou telle morphologie de chien.Ma préférence va pour les harnais de la marque animalin.

Ces dernier enveloppent le chien de telle sorte qu’ils ont une action apaisante pour l’animal tout en gênant le moins possible ses mouvements.
Quoi qu’il en soit le plus important est de porter son choix vers un harnais en un seul bloc très facile à enfiler.Contrairement aux harnais ou il faut passer chaque patte dans une sangle tout en le retournant dans tous les sens pendant que le chien se débat.

Pour le harnais il n’y aucune contre indication notable pour le chien si ce n’est la possibilité sur certaines marques que la sangle en nylon en frottant sous l’aisselle de votre chien ne provoque une irritation.
Le harnais classique à un seul défaut.Ayant à la base été conçu pour équiper les chiens nordiques de traineaux (huskies, malamutes) il rempli très bien son dessin initial à savoir donner plus de force au chiens pour tirer.

Notre santé étant aussi importante que la leur je vous conseille plutôt le dernier harnais dont je parlerais ici bas.


Les harnais d’éducation ou multi harnais

Le harnais d’éducation à pour particularité de présenter une attache non pas sur le dos comme un harnais classique mais sur le poitrail.Cette attache change l’angle de traction et divise par trois la force de votre chien.Fini les tendinites et les vols planés il est le meilleur compromis entre votre bien être et celui de votre animal.

J’ai indiqué multi harnais dans le titre pour vous dire qu’il existe des harnais qui possèdent les deux attaches une(sur le dos) si on veut l’encourager à tirer l’autre(sur le poitrail) pour l’en empêcher.

Il est important de comprendre que le harnais d’éducation n’empêche pas votre chien de tirer, si vous voulez qu’il marche parallèle à vos côtés
il faudra lui apprendre.

L’idée c’est plutôt que le fait qu’il tire ne vous dérangera plus.

Regardez autour de vous dans les parcs et vous remarquerez que ces harnais ont le vent en poupe et tout personne qui prend des cours d’éducation en possède. Étant dresseur mes chiens(berger allemand et chihuahua) ne tirent pas sur la laisse ils sont pourtant équipés de harnais
animalin d’éducation (multi harnais), c’est l’harnachement le plus confortable pour eux.

Tous les clients a qui je l’est conseillé en sont ravis.


Cela peut vraiment changer votre vie pour le mieux surtout si vous avez un gros chien ou un chien puissant. J’ai même eu dans mes clients une grand mère qui grâce à ce harnais promenait un patou des pyrénéennes sans problèmes.



CONSÉQUENCES DE L’UTILISATION D’UN MATÉRIEL NON ADAPTE POUR LE CHIEN

Il n’est pas vrai que le cou du chien est différent(sois disant plus robuste) que le notre , cela est un argument faux utilisé par les
défenseurs de ce genre de matériel. Ils ont comme nous une trachée, un larynx…. la seule protection supplémentaire dont ils disposent est
une fine couche de poil.


>> Les conséquences physiques

Il provoque des lésions au niveau de la peau , des vertèbres, de la trachée voire du larynx.
On parle plus généralement de blessure musculo-squelettique. On peut aussi y ajouter , moins fréquent mais bien réel ,un risque de blessure de la glande thyroïde, de la glande salivaire, des yeux (exorbitation irréversible), pincement des vaisseaux sanguins(problèmes neurologiques) voir dans le cas les plus extrêmes de maltraitance, la mort par asphyxie dans le cas d’un étranglement trop prolongé.

La liste de blessures possibles est bien plus longue que celle énumérée ici mais j’ai choisi de vous épargner les plus horribles.


>> Les conséquences psychologiques

Au moins aussi grave, on peut s’inquiéter des troubles du comportement qu’engendre la douleur ressenti en général.(expérience post traumatique)
Et plus précisément à quoi le chien l’associe t’il?(a ce qu’il voit au moment ou ile la reçoit) Cela peut-être ,un humain ,un autre chien…
On obtient ainsi un chien craintif ou au minimum stressé éduqué a faire des association négatives avec ce qu’il a vu.
Un chien éduqué au collier étrangleur sera donc inhibé , soumis et méfiant des humains qui veulent le contraindre.

Je comprend l’urgence a régler des problèmes de comportements gênant, ainsi que l’inclination humaine à se porter vers la punition , mais
en plus d’être cruel les résultats ne sont que très rarement au rendez-vous et si oui à quel prix ?

Si vous croisez un dresseur qui utilise ce genre de matériel fuyez les collier à piques et autre instrument de torture n’ont plus leur place en éducation.



Facebooktwittermail